Sneak Peek 25: Alexandra Hillinger

Les traductions vers l’anglais des romans canadiens-français du XIXe siècle

Alexandra Hillinger

Université Laval

alexandra.hillinger [at] lli.ulaval.ca

Résumé : Au Québec, le XIXe siècle est caractérisé, entre autres, par l’essor de la production littéraire. C’est en effet à cette époque que sont publiés les premiers romans écrits par des Canadiens-Français. Nous étudions donc le contexte de production des traductions vers l’anglais des romans canadiens-français publiés au XIXsiècle, L’Influence d’un livre (1837), Les Anciens Canadiens (1864), Angéline de Montbrun (1884) et À l’œuvre et à l’épreuve (1891).

Nous mettrons en lumière les facteurs qui ont influencé la production des traductions vers l’anglais des romans canadiens-français du XIXe siècle. En prenant en considération que le mouvement de traduction se fait ici à contre-courant, c’est-à-dire de la périphérie vers le centre, nous examinerons le rôle joué par les agents (traducteurs et éditeurs) dans les différents projets de traductions. Nous souhaitons démontrer que les traductions des romans à l’étude sont le résultat d’initiatives personnelles réalisées à petite échelle.

Biobibliographie: Alexandra Hillinger est professeure assistante au Département de langues, linguistique et traduction de l’Université Laval. Son projet de recherche doctorale, pour lequel elle a reçu une bourse du CRSH, porte sur le rapport entre « Soi » et « Autre » dans la réception dans l’Amérique du Nord anglophone des traductions anglaises des romans canadiens-français publiés au XIXe siècle. Elle a publié des articles dans les revues Atelier de traduction, Convergences francophones et Circuit.

 

Advertisements