Sneak Peek 43: Nesrine Bessaih

« Vous avez dit « queer »? Non j’ai rien dit! »

Nesrine Bessaïh

Université d’Ottawa

nbess082@uottawa.ca

Abstract: J’entreprends une traduction-adaptation d’Our Bodies Ourselves (2011), un ouvrage phare dans le domaine de la santé sexuelle, et j’exposerai une partie de ma méthodologie liée à un cadre de recherche qualitatif intersectionnel et à l’anthropologie postcoloniale. En effet, la traduction-adaptation se co-construit avec des personnes marginalisées et les groupes qui les représentent. Je cherche entre autre à cerner la terminologie utilisée par des femmes pour parler de santé sexuelle et de relations intimes en français.

Je traiterai donc du projet pilote que j’expérimente à propos de la terminologie utilisée par des minorités sexuelles (lesbienne, bisexuelle, queer, trans, etc.) au Québec. Ce projet exploratoire permet d’investiguer, à travers un mini-corpus, l’usage d’un échantillon de termes en compétition afin de faire des choix terminologiques pertinents. De plus, une analyse linguistique et discursive permettra de faire ressortir des termes spécifiques aux minorités sexuelles et révélera des enjeux qui leur sont propres.

Bio-bibliographie: Nesrine Bessaïh détient une maitrise en anthropologie (Université McGill) et poursuit des études doctorales en traductologie (Université d’Ottawa) dans lesquelles elle conjugue la traduction, l’anthropologie et les études féministes. Elle a travaillé dans des regroupements féministes québécois pendant plus de 10 ans durant lesquels elle a coordonné les dossiers liés à la pauvreté et à la santé des femmes. Depuis 2006, elle a rédigé plusieurs articles et co-réalisé un documentaire en lien avec la santé des femmes (disponibles en ligne).

Advertisements